top of page
Rechercher

TRAVAIL SUR LA PEUR

La peur et l'amour sont les deux opposés et la peur est ce qui mène malheureusement très souvent les humains à se renfermer, à souffrir, à se diviser.

On se replie sur soi par peur. On s'isole par peur. Et on vibre sa vie dans un karma de tension et de souffrance à chaque pensée, chaque crispation de contrariété, de peur, de doute.

L'abandon c'est la peur d'être seul.

L'humiliation c'est la peur de ne plus s'aimer par le regard des autres.

Le rejet c'est la peur de ne pas être important pour l'autre. De ne pas être nécessaire.

L'injustice fait grandir la peur car on est dans l'incompréhension et le non contrôle de ce qui se passe dans ce monde.

La trahison est la peur de ne plus avoir de confiance, plus de repère.

La peur est partout dans nos blessures.

Et je travaille sur cette peur dans ce karma également. Depuis plusieurs jours, j'étais en tension, je ressentais dans chacune de mes cellules les mémoires de peurs. Les anciennes et les présentes. Je suis en paix mais l'expérience me fait travailler cette peur et je dois l'affronter. Trois jours ou je ne suis pas bien. Plus dans le cœur, dans l'angoisse. Trois jours ou je vois bien que c'est un travail que je dois faire sur moi mais la peur est sournoise et elle est violente. Elle nous déracine de notre cœur et envahi notre corps émotionnel.

Trois nuits ou mes rêves ne me parlaient que de cela et abaissaient mon taux vibratoire à un niveau peu souvent atteint.

Je le sais. Pour combattre la peur, il faut être dans la confiance, dans l'amour dans l'instant présent. Et pourtant. Dur de se mettre dans cette lumière lorsqu'on est envahi par l'obscurité. Je luttais. Et je comprenais que toute ma vie j'ai eu ces expériences. Et je comprenais que je devais absolument travailler dessus. Mais je ne savais pas comment faire. Cette noirceur m'englobais, et chaque heure m'apportait encore plus d'éléments pour être dans cette souffrance.

Aussi j'ai dans ma prière demandé de l'aide à la source. J'ai demandé pardon car je savais que je devais travailler mais humblement je demandais de l'aide.


Cette nuit je me suis réveillée à 5 heures du matin et mon racine flambait. C'est une sensation extraordinaire et réconfortante. Alors tel une enfant en gratitude, je me suis lovée dans cette présence du divin en moi et j'ai accepté l'aide avec amour. Et alors que mon corps entier se remplissait de cette énergie divine, je visualisais, je ressentais mes cellules qui me ressortait les peurs qui me bloquaient. Et j'ai compris, accompagné de cette force que je pouvais enfin accueillir cette peur. Dans mes corps, j'ai expansé mon amour, j'ai ouvert les bras et je me suis laissé envahir par ces peurs, l'une après l'autre. Je sentais la brulure mais c'était une brulure d'amour . Je sentais la force de ces énergies de peur mais mon énergie d'amour qui l'accueillais était plus chaud, plus fort. Et mon corps à travaillé ainsi plus de deux heures. Accueillant, illuminant la noirceur que je combattais depuis longtemps. J'ai tout aimé, accepté, transmuté. J'ai remercié la source pour avoir répondu à mon appel.

J'aime tellement ces moments d'aide, de reliance. Nous ne sommes pas seuls nous sommes un. Ne l'oublions jamais.

Merci gratitude je nous aime. Namaste


23 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

ETRE DANS LE SOI

Notre naissance marque l'avènement de la dualité. Nous sommes coupé en deux et nous oublions notre partie divine. Notre soi. Un sentiment alors de perte, d'abandon se fait ressentir. Les vielles âmes

Commenti


bottom of page